s

  G196 15/09/12 - Mensonge de M. Ilyas Dawaleh : 

                                                Omar Farouk

 

Le gouvernement de Djibouti avait omis de fournir l'eau potable à sa population depuis 1978, en raison de la corruption endémique dirigé par IOG et Abdulkader Kamil, son beau-frère (ministre-Sadia). Il n'a pas réussi à amener l'eau de Damergog, 12 km de Djibouti, Alors, comment elle peut fournir de l'eau potable à partir de Shinile, en Ethiopie, ce qui est 300 km de Djibouti?

Si vous ne croyez pas vos mensonges, comment pouvez-vous attendre les gens à te croire?

 

Projet djibouto-éthiopien d’adduction d’eau potable Le ministre Ilyas Moussa Dawaleh s’explique
(
La Nation (Djib) 10/09/2012) 

Au
cours d’une sortie médiatique diffusée jeudi dernier sur le petit écran, le ministre de l’Economie et des Finances, M. Ilyas Moussa Dawaleh, a abordé divers aspects du mémorandum djibouto-éthiopien sur l’adduction d’eau potable dont il était trois jours plus tôt à Addis-Abeba l’un des signataires avec son homologue éthiopien, M. Sufian Ahmed. 

48
heures après la conclusion à Addis Abeba du mémorandum djibouto-éthiopien relatif au projet d’adduction d’eau potable, le ministre de l’Economie et des Finances, M. Ilyas Moussa Dawaleh, a accordé un entretien autour de ce même sujet d’actualité à notre confrère Salah Ismaël de la presse audiovisuelle.

Au
cours de cette sortie médiatique diffusée jeudi dernier sur le petit écran, le grand argentier du pays a abordé plusieurs volets du mémorandum djibouto-éthiopien sur l’adduction d’eau potable dont il était l’un des signataires avec son homologue éthiopien, M. Sufian Ahmed. 

M.
Ilyas Moussa Dawaleh a d’emblée évoqué l’importance que revêt la signature de ce protocole d’accord. 

Il
l’a qualifié d’évènement majeur qui vient traduire le resserrement des relations bilatérales déjà au beau fixe entre Djibouti et l’Ethiopie. 

“Des liens de
coopération qui sont au demeurant privilégiés puisque la signature du mémorandum d’entente sur l’adduction d’eau potable est intervenue onze mois après la mise en service officielle de l’interconnexion électrique djibouto-éthiopienne”, a-t-il ajouté.

Le
ministre Ilyas Moussa Dawaleh a également mis en exergue que ce projet commun est un jalon supplémentaire de l’intégration économique entre les deux pays tout en relevant la complémentarité des économies djiboutienne et éthiopienne.

Ensuite
, cette personnalité politique a précisé la date du lancement de ce chantier d’envergure. 

“Les
travaux de construction du réseau d’adduction d’eau potable depuis la région de Shinille en Ethiopie jusqu’à Djibouti-ville en passant par Ali-Sabieh, Holl-Holl, Dikhil et Arta vont démarrer au mois de janvier 2013”, a indiqué en substance le ministre de l’Economie et des Finances.

Il a par
ailleurs réaffirmé la volonté du gouvernement de mener à terme le projet national de dessalement de l’eau de mer afin de démocratiser l’accès à l’eau potable.

Enfin
, M. Ilyas Moussa Dawaleh a saisi l’occasion pour rendre un hommage appuyé au bilan positif des actions du défunt Premier ministre Meles Zenawi qui accordait, de son vivant, un intérêt particulier au renforcement de la coopération djibouto-éthiopienne dans divers domaines.